haut
bas
Colorful Charlie




Partagez | .
 

 Colorful Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 1:12


Charlie Aylen

- Yeah I know that's a boy name  -
Intro perso


Généralement, la première impression qu'ont les autres élèves de Charlie est celle d'une jeune fille excentrique et paumée ; si la première supposition s'avère tout à fait exacte, la seconde mériterait une correction : malgré sa maladresse et son manque de tact légendaire, Charlie sait tout à fait ce qu'elle veut et est prête à tout pour l'obtenir. Au delà de cette facette un peu bourrue de sa personnalité, c'est quelqu'un qui inspire le rire, que ce soit à ses dépends ou grâce à sa jovialité à tout épreuve. Quoi qu'il en soit, elle ne passe jamais inaperçue dans les couloirs de Poudlard !

Etat civil


PRÉNOM(S): Charlie, Roxanne   NOM: Aylen   SURNOMS: Cha, mais la plupart du temps on la surnomme « celle-aux-cheveux-arc-en-ciel »   STATUT DU SANG:  Sang pur ÂGE: 20 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE:  21 juin 1995, à Pluckley, Angleterre. PARTICULARITÉS OU SIGNES DISTINCTIFS:  Charlie s'est fait tatouer une première fois par pur esprit de rébellion envers ses parents, mais l'expérience lui ayant plu, elle l'a réitéré tellement de fois qu'elle ne les compte plus ! Elle déteste sa couleur de cheveux naturelle, un châtain terne, et trouve ça plus amusant de changer de couleur de cheveux, vive de préférence, à peu près toutes les deux semaines.  ANNÉE:  10ème année  CURSUS SI POST-ASPIC:  Relations publiques avec les Moldus MÉTIER DÉSIRÉ: Ministre de la Magie ; mais en attendant,  diplomate ou employée au Ministère pour gravir les échelons.  AS-TU DE LA FAMILLE AU CHÂTEAU ?:  Non, et heureusement d'ailleurs !

Caractère


x intelligente - curieuse - persévérante x maladroite - têtue -  susceptible x

• Quel est ton épouvantard ?
Ma mère !  faint
• Que vois-tu dans le miroir du Risèd ?
Moi, assise derrière le bureau du Ministre de la Magie, une pile de Patacitrouilles s'élevant jusqu'au plafond !
• Quelle est la composition de ta baguette ?
En cèdre, elle mesure 25,4 cm et contient un crin de licorne. 
• Quel est ton patronus si tu en as un ?
Un renard !

Derrière son apparence très excentrique, Charlie n'est pas quelqu'un de forcément extraverti. Elle se dissimule derrière son look tape-à-l’œil car elle estime qu'il vaut mieux passer pour plus innocent (voire stupide) que ce qu'on est vraiment pour parvenir à ses fins. En l’occurrence, Charlie s'intéresse beaucoup à la sociologie et à la psychologie de ses camarades, mais surtout à celle des Moldus ; elle est fascinée par ce monde parallèle qui lui a été interdit dès son plus jeune âge. Extrêmement curieuse, elle rêverait de parcourir le monde et d'y rencontrer toutes sortes de gens intéressant, aussi bien des sorciers que des  Moldus. Son but ultime est de devenir Ministre de la Magie et de serrer la main du Premier Ministre britannique, si possible avant la mort de ses parents, pour pouvoir leur envoyer une photo sur laquelle elle afficherait son plus beau sourire et ses cheveux arc-en-ciel.
Depuis sa plus tendre enfance, elle a montré des capacités d'apprentissage exceptionnelles. Elle sait que ses objectifs son difficiles à atteindre et travaille d'arrache-pied pour cela ; grâce à ses brillants résultats, elle a réussi à intégrer la prestigieuse université de Poudlard malgré son apparence extravagante. Jouer le jeu des études ne l'ennuie pas le moins du monde ; cependant, quand il s'agit des normes sociales, comme la politesse ou les codes vestimentaires, Charlie a plus de mal à se conformer à ce qu'on attendrait de la part d'une jeune femme de vingt ans. Heureusement, son bagout et sa débrouillardise lui sauvent toujours la mise.  



Ma vie, mon oeuvre (ou presque)


C'est amusant comment mes camarades haussent les sourcils quand je leur dis que je ne rentre pas chez moi à Noël, à Pâques, ou pendant l'été. C'est encore plus drôle quand je les vois écarquiller les yeux quand j'enchaîne en disant, le plus sérieusement du monde, que ma mère veut me tuer. Evidemment, j'exagère. Ma mère a beau être tordue, elle n'irait jamais lancer un des sorts Impardonnables. Elle aime beaucoup trop les règles pour ça. Tout comme mon cher père, d'ailleurs.
Mes parents ne sont pas complètement maboules, juste quelques peu arriérés. Je suis née à Pluckley, bourgade estimée comme étant le village le plus hanté de toute l'Angleterre. A vrai dire, ma famille habite là depuis à peu près, disons, douze mille générations. Mes ancêtres étaient plutôt pacifistes, mais il paraîtrait qu'un bon nombre d'entre eux seraient morts sur le bûcher ; du coup, les Aylen sont quelque peu remontés contre les Moldus. Mes arrières-arrières-grands-parents eurent au moins la bonne idée de ne pas s'embarquer dans une vendetta sanglante ; ils préférèrent construire un imposant manoir sur l’hectare familial, protégé par divers sorts de camouflage, et d'y enfermer toute notre famille. C'est ainsi que les Aylen vécurent en ermite et que le seul individu qui fut accepté à l'intérieur de la propriété fût la sorcière choisie pour épouser mon grand-père quand il eut dix-huit ans. C'était, paraît-il, une petite femme discrète et sans intérêt, qui était morte en couche à la naissance de sa fille, ma mère. Ce n'est qu'à mes treize ans que je compris que ma grand-mère était en réalité une haute fonctionnaire du Ministère de la Magie qui s'intéressait de près aux coutumes moldues ; j'avais trouvé certains de ses livres à moitié rongés par les rats au fond de notre cave. Le problème, c'est que Gwendolen Peterson épouse Aylen, auteure d'essais prônant un rapprochement avec les Moldus, ne supportait pas de vivre cloîtrée dans ce lugubre coin de campagne, et qu'elle avait tenté de convaincre mon grand-père de prendre un nouveau départ à la naissance de leur enfant, de revendre le manoir et de déménager. DÉMÉNAGER. C'en était trop pour mon poltron de grand-père qui n'avait connu que Pluckley. La suite de l'histoire reste assez floue : j'ignore si la mort en couche de Gwendolen était un tragique accident ou si mon grand-père s'était volontairement abstenu d'aider sa femme lorsqu'elle se vidait de son sang après avoir donné naissance à leur fille.
Une fille ! Voilà qui n'enchantait guère mon grand-père : il lui fallait un héritier mâle, mais il était désormais veuf, et il était difficile de trouver une nouvelle épouse en refusant de sortir de chez soi. Il n'y réussit par ailleurs jamais, et éleva sa fille, ma mère, dans cette peur constante du monde extérieur et surtout des autres. Ma mère est certainement la personne la plus sage qu'il ait jamais existé sur cette terre : elle n'a jamais, ô grand jamais désobéi à mon grand-père, qui n'était pourtant pas un modèle d'autorité. La seule chose qui tenait vraiment à cœur au vieux bougre était la perpétuation de son cher patronyme : il imposa à ma mère de trouver un homme (un sorcier bien évidemment) assez conciliant pour que ce soit lui qui prenne le nom de son épouse. C'est ainsi que mon père, sorcier de grande lignée et touriste curieux des contes de malédiction qui se racontent sur Pluckley, dénicha sans trop de mal le manoir des Aylen, désormais mal camouflé par les sortilèges vieux de plus d'un siècle. Nous n'avons pas à nous éterniser sur lui, c'est un homme tout à fait fade et dénué de tout intérêt. Apparemment, il serait tombé amoureux de ma mère au premier regard ; celle-ci (qui est, je dois bien l'admettre, une très belle femme) y trouva un candidat idéal au poste de futur mari et géniteur. C'était parfait : il lui a toujours été complètement soumis et acquiesce au moindre de ses ordres.
Je suis donc née de cette union peu romantique ; seulement, je me suis rapidement lassée de mon grand-père et de mes parents, et à l'âge de sept ans je fuguais déjà pour aller jouer avec les enfants du village. Mon plus grand tour était de faire virer le blond de mes cheveux au vert, ce qui les amusait beaucoup. Ils allèrent répéter mes talents à leurs parents, qui leur interdire de jouer avec moi. N'ayant plus de camarades au village, je m'aventurais plus loin, dans les autres bourgs, sur les routes de campagne, m'endormant parfois au pied d'un arbre et rentrant bien après la tombée de la nuit. Malheureusement, les parents du coin se passèrent le mot, et je ne trouvai bientôt plus de camarades de jeu. Cela ne m'empêchait pourtant pas de fuguer : j'allais observer les enfants moldus en cachette, ou je m'amusais avec les couleuvres et les lapins que je croisais au fil de mes aventures solitaires. Ce manège là dura jusqu'à mes onze ans (et mon entrée à Poudlard, qui dédouana ma mère d'une bonne dose de stress) ; ma mère en devenait folle. Elle me privait de repas, m'enfermait dans les cagibis du manoir. Elle hurlait pendant des heures, affirmant que la prochaine fois, elle ne me laisserait plus rentrer. Mon père se tenait silencieusement derrière elle, acquiesçant comme à son habitude. Je pleurai à chaude larme jusqu'à ce que ma mère se lasse des mes couinements et me consigne dans un quelconque placard. Ce n'était pas sa colère qui m'attristait : c'était l'indifférence de mon père. J'avais vite compris que l'un comme l'autre n'attendait qu'une seule chose : que ma mère retombe enceinte, et que ce soit de préférence un garçon. Ainsi, ils n'auraient plus à s'inquiéter de la perpétuation de la lignée ; ainsi, ils pourraient me laisser vagabonder et me refermer la porte au nez à mon retour.
J'en ignore encore la raison, mais le souhait de mes parents ne se réalisa pas. Ils essayèrent pourtant toutes les méthodes, même les plus farfelues : philtres, incantations, synchronisation avec les cycles lunaires... Ils étaient coincés. Ils n'avaient que moi.
L'été de mes seize ans, je commis l'irréparable : j'eus un petit copain. Un petit copain Moldu. C'était un après-midi d'une chaleur incroyablement étouffante ; je m'étais échappée pour aller me baigner dans la rivière. J'étais tombée nez à nez avec un groupe de Moldus qui m'avaient aperçue avant que je n'ai eu le temps de me cacher. Il m'avait chaleureusement invitée à les rejoindre, s'était enthousiasmé du bleu et du rose de mes cheveux, et m'avait proposé de les rejoindre le soir-même chez l'un d'entre eux, qui faisait un "barbeuque". Quand je leur avait demandé de quoi il s'agissait, ils s'étaient tous esclaffés ; vexée, je m'apprêtais à partir quand l'un d'entre eux m'attrapa par le bras et m'expliqua le plus sérieusement du monde qu'il s'agissait d'une tradition consistant à manger de la viande grillée entre amis. Il s'appelait Mark, et ses yeux étaient du même bleu-vert que l'eau de l'Atlantique. Le soir-même, nous nous embrassions. Une semaine après, ma mère, aillant remarqué un changement dans mon comportement, me pris par surprise et fouilla dans mes pensées où elle trouva Mark. C'en fut trop : elle avait accepté les fugues, les cheveux multicolores, l'insolence et même Poudlard ; elle n'accepterait pas un Moldu. Elle me mit dehors sur le champ et verrouilla toutes les portes à l'aide d'un sort. Confiante, j'allai chez Mark pour lui raconter mes mésaventures et lui dire que nous serions libre de vivre notre amour ; je n'avais pas prévu qu'il me traiterait de monstre quand je lui ai dévoilé que j'étais une sorcière. Dans ses yeux couleur Atlantique, je devinai la peur. Dans les miens, il dut voir la douleur du premier chagrin d'amour, mais peu lui importait : il ne voulait plus jamais me revoir.
Aujourd'hui, je n'ai plus mal en pensant à Mark ; cette peur dans ses yeux est devenu ma raison d'avancer : je veux que nous puissions vivre libre d'être sorcier ou Moldu, et d'aimer un sorcier ou un Moldu. Pour cela, il faut profondément réformer le système ; et, je l'avoue, ce serait assez jouissif de pouvoir narguer mes parents en devenant la représentante de ce changement.



in real life


PSEUDO: Hell  Twisted Evil   PRÉNOM: Elora  ÂGE: 20 ans RÉGION/PAYS:  Ile-de-France, France. PRÉSENCE:  Très régulière, au moins cinq fois par semaine. AVATAR:  Chloe Nørgaard   CRÉDITS:  sur ce tumblr : http://imogenpoots-rph.tumblr.com/post/54563202863/chloe-norgaard-gif-hunt  COMMENT AS-TU TROUVÉ LE FORUM ?:  Sur un des sites « Top 20 des meilleurs RPG » je crois !    AS-TU LU LE RÈGLEMENT ? SI OUI QUELLE EST LA FRIANDISE PRÉFÉRÉE DU DIRECTEUR ?:  Validé par moi  Culotte  LE MOT DE LA FIN :  Cela fait trèèèèès longtemps que je n'ai pas participé à un forum RPG alors soyez indulgents siouplé ! Au plaisir de m'y remettre en votre compagnie  I love you

MADE BY .ANGELUS


Dernière édition par Charlie Aylen le Dim 3 Avr 2016 - 14:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emma Anderson
avatar
Préfète de Poufsouffle
Messages : 433
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 1:47
Bienvenue sur le forum, Charlie ! youhou

J'espère que HH te plaira Smile Hâte de te voir RP avec nous bounce
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Baldini
avatar
Admnistratrice
Messages : 1331
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 10:14
Hey Charlie ! Bienvenue sur HH !

On s'occupe de ta fiche très vite ! Si tu as des questions en attendant n'hésite à solliciter le staff : moi ou quelqu'un d'autre c'est comme tu veux ! Very Happy

Au plaisir de te croiser très vite entre les murs du château !
Revenir en haut Aller en bas
Fanny Wexcombe
avatar
Préfète de Serdaigle
Messages : 512
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 10:59
Olalaaaa je veux tellement un lien avec toi
Bienvenue sur HH cheers
J'espère que tu t'y plairas, que nous te plairons, et que nous en apprendrons plus sur Charlie au fil des RPs
Au plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 12:14
Merci les copineeeesss
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 12:30
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Eden O'Sullivan
avatar
Elève de 1er cycle
Messages : 1132
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 16:26
Bienvenue Charlie !!
Hâte de faire ta connaissance !
Revenir en haut Aller en bas
Axton Baldini
avatar
Admnistrateur
Messages : 392
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 16:30
Bienvenue sur HH Charlie Very Happy

T'as été motivée de fou avec ta fiche (qui est super d'ailleurs) ça fait plaisir ! On s'en occupe au plus vite.

J'espère qu'on pourra se trouver un lien

A tres vite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 18:29
Merci à tous, ce forum respire la joie de vivre ! bounce
J'ai remarqué par la suite que je m'étais un peu étalée sur ma fiche mais j'ai encore plein de choses à faire vivre à Charlie donc nous nous trouverons des liens avec plaisir !

Je suis impatiente de passer par la cérémonie de répartition et de commencer à RP avec vous les loulous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 19:36
J'adore ta fiche *o* Bienvenue sur le forum et au plaisir de t'y croiser pour RP !!!
(Mes collègues l'ont tous déjà dit mais si tu as des questions, we're here !)
Revenir en haut Aller en bas
Kristall Cooper
avatar
Préfète de Gryffondor
Messages : 1213
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 20:57
Que de couleur !!

Bienvenue sur HH Charlie Very Happy
J'espère que le forum te plaît. J'ai hâte de faire ta connaissance.

Je plussoie ce qu'on dit mes camarades du staff.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    Lun 14 Mar 2016 - 23:19
Bienvenusr sur HH Charlie !
Nice hair innocent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Colorful Charlie    
Revenir en haut Aller en bas
 

Colorful Charlie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CHARLIE X)
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Charlie la licorne
» Etape Numero 1: Trouver un pion { Pv: Charlie Harper}
» CALLIEL M. SANDERS ► Charlie Himmelstein

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hogwarts High :: Présentations :: Les présentations à revoir-